Currently browsing

avril 2017

Lettre ouverte à de jeunes amis cathos insoumis

A travers cette « lettre ouverte à de jeunes amis cathos insoumis », René Poujol, l’un des contributeurs de ce blogue, précise les raisons de son choix aux premier et second tour de l’élection présidentielle.  (Cet article a également été publié sur le … Lire la suite

Share

J-10 : toujours beaucoup de questions

Quelques jours après le premier tour, quelques ébauches, fort peu fouillées, de réflexions personnelles, éparses qu’à tout prendre, je préfère poser ici plutôt que sur les réseaux. Vous picorerez. > Quoiqu’on en dise, la France se retrouve en…

Share

Taquiner le mammouth

Si vous avez suivi autre chose que la campagne pestilentielle ces trois dernières semaines, vous avez peut-être entendu parler de Mastodon, le réseau social qui monte… Loin de moi l’idée de vous faire un cours sur les tenants et les aboutissants du projet, ni de vous faire un tutorial sur « comment dompter la bête », d’autres … Continuer la lecture de « Taquiner le mammouth »

Share

Le FN ou l’épouvantail providentiel des pharisiens contemporains

Les souverainistes parlent de la situation de la France, de ses maux et des remèdes à apporter à la souffrance de ses habitants. Leurs adversaires politiques et médiatiques préfèrent parler du FN, des turpitudes morales de ses dirigeants, de ses membres, de ses sympathisants et de ses électeurs. Ou ridiculiser François Asselineau. Ou encore organiser … Continuer la lecture de Le FN ou l’épouvantail providentiel des pharisiens contemporains

Share

Entre deux trous

Je ponds un billet politique tous les 15 ans, et le fait qu’une personne au nom de stylo soit au deuxième tour de la présidentielle n’y est pas forcément étranger. Il y a quinze ans, j’étais parfaitement hilare à la vue des résultats, et ce billet (à l’époque article dans le canard des élèves) intitulé … Continuer la lecture de « Entre deux trous »

Share

On ne transige pas avec la haine de l’autre

J’ai voté pour lui. Non pas lui, l’autre. A force d’écouter, à force d’arrêter de me prendre pour plus grand que moi et de développer mes arguments de gaullo-constitutionnaliste sur les primaires et tout ça, j’ai voté pour lui. Le pire, c’est qu’à u…

Share

Présidentielle : Macron par défaut

Le désir et la peur du changement ont assuré, conjointement, la victoire d’Emmanuel Macron. Désir d’alternance avec les partis traditionnels de gouvernement qui ont failli, peur de plonger, à travers le programme de Jean-Luc Mélenchon, dans un aventurisme à la … Lire la suite

Share
Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
Aller à la barre d’outils