Currently browsing

Page 2

En épluchant… Jean Debruynne, Jeannette et la politique

À la Saint-Martin, qui est le 11 novembre, ils sont tous là, à Domrémy. Cela fait une centaine d’hommes et de femmes qui sont au rendez-vous. Ils profitent du dernier bon soleil avant l’hiver qu’on appelle l’été de la Saint-Martin pour s’asseoir par te…

Share

Je ne pars pas sans Toi

8 octobre. Il reste 12 jours et comme il reste 12 jours, j’ai commencé une p’tite liste. Forcément. En vrai, même pour partir au bord de ma Bretagne, je fais des p’tites listes alors pour m’envoler vers la Terre Sainte, tu penses bien que je ne vais pas y échapper. 8 octobre, au soir. J’ai…

Share

Une vigne, un héritage, des héritiers

(Arcabas)           Lorsqu’il parle aux pharisiens (nos frères de sang), Jésus va droit au but. Ils devraient pourtant se douter que sa parole a le tranchant de la parole de Dieu. « Vous voulez accaparer l’héritage … Lire la suite

Share

Noblet oblige

L’adaptation au théâtre du roman Réparer les vivants de Maylis de Kerangal par l’acteur Emmanuel Noblet est une réussite qui a été légitimement saluée par la critique et qui lui a valu notamment [1] le Molière 2017 dans la catégorie Seul en scène. En effet adapter au théâtre un roman qui est déjà un OVNI … Continuer la lecture de Noblet oblige

Share

Et de l’amour tout bête

Demain c’est son anniversaire. 18 ans. Elle n’est plus vraiment petite ma petite Marie. C’est drôle le temps. C’est doux un anniversaire à fêter. C’est doux et ça fait du bien au bout d’une semaine chargée, comme une grande respiration quand on est essoufflé. C’est prendre le temps d’ouvrir un album photo et un vieux…

Share

Elle est branchée ma p’tite prière ?

C’était lundi, un lundi comme d’habitude. Ou presque. Je les ai retrouvés en première heure de l’après-midi. Il y avait du doux dehors, le soleil caressait les vitres, tranquille. Il faisait chaud dans la classe. Je n’ai pas pu garder trop longtemps le p’tit foulard autour de mon cou. Je n’avais pas envie de leur…

Share

En méditant… François Desplanques, Ô mort magnifique !

En cette fin d’année Comment ne pas penser à la fin de ma vie ? En effeuillant mon calendrier dans les douze mois passés,J’ai fait tomber la feuille où est inscrite la date de ma mort. Et… je n’ai pas frissonné.ISeigneur, je Vous demande une grâ…

Share

Au milieu de la nuit

Encore un livre, me direz-vous. Oui. L’actualité peut attendre. Car aujourd’hui est un temps à contre-temps. Un temps à prophètes.

Share
Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
Aller à la barre d’outils